Déodorant Sans Aluminium : Que Choisir ?

Crédit photo : Tammy Gann

Non, vous n’avez pas pu passer à côté de cette information capitale, et je suis sûre que vous avez déjà pris vos précautions en achetant votre déodorant sans aluminium. En revanche, si vous vivez sur une planète lointaine et que vous ne voyez pas du tout de quoi je veux parler, je vous invite vivement à lire ce qui suit. Je vous explique ici pourquoi les sels d’aluminium sont dangereux pour la santé et comment choisir le bon anti-transpirant !

Sels d’aluminium : pourquoi sont-ils dangereux pour la santé ?

Ça me fait mal de l’annoncer comme ça, mais le cancer du sein a augmenté au cours des dernières décennies, notamment dans les pays occidentaux. Une hausse de 20 % entre 2008 et 2013 dans le monde, avec 1,7 million de nouveaux cas diagnostiqués chaque année et plus de 500 000 décès en 2012. 🙁

Je n’aime pas tellement parler de ça, mais c’est important de le savoir pour essayer d’agir et de prévenir dans nos petits gestes du quotidien. Diverses causes environnementales ont été recherchées pour expliquer la tendance générale à la hausse. Présents dans de nombreux produits de consommation courante (déodorants, médocs, additifs alimentaires…), les sels d’aluminium ont attiré l’attention des chercheurs.

En 2016, une étude suisse avait fait grand bruit en établissant un lien entre les sels d’aluminium présents dans les anti-transpirants et le développement de ce foutu cancer du sein. Deux chercheurs avaient mis en contact des cellules mammaires de souris avec des sels d’aluminium. Quelques mois plus tard, ces cellules avaient été administrées à des souris. C’est alors, qu’ils ont constaté, chez toutes, le développement de tumeurs à des degrés différents, formant des métastases. Même si leurs conclusions étaient basées sur un modèle animal, les 2 scientifiques invoquaient le principe de précaution pour l’homme.

Puis, en 2017, c’est au tour d’une étude autrichienne de pointer du doigt l’aluminium. Encore une fois, ils se sont rendu compte que ce métal favoriserait le développement du cancer du sein. Les chercheurs de l’université d’Innsbruck ont comparé 209 femmes souffrant d’un cancer du sein et 209 femmes en pleine santé. Selon eux, l’utilisation quotidienne d’un déodorant contenant de l’aluminium sur des aisselles rasées, et depuis un âge inférieur à 30 ans, doublerait le risque de ce cancer. Effectivement, le rasage peut provoquer des lésions sur la peau, ce qui favorise la pénétration de l’aluminium.

Votre déodorant, contient-il de l’aluminium ?

Pour savoir si votre déodorant contient de l’aluminium, c’est tout simple. Il suffit de lire la liste des ingrédients située sur le récipient. La réglementation des produits cosmétiques impose aux marques de faire figurer, très clairement, « la liste des ingrédients dans l’ordre décroissant de leur quantité au moment de leur incorporation dans le produit », selon l’ANSM.

Si vous lisez les mentions : aluminium chloryde, aluminium chlorohydrate, aluminium chlorydrex, aluminium chlorydrex, aluminium sesquichlorydrate, ou encore, aluminium zirconium, fuyez ! Ce n’est pas bon signe. Heureusement, il y a toujours des solutions. Je vous explique plus bas.☟

Mais avant de vous confier ce que j’utilise, moi, personnellement, je voulais vous parler de la pierre d’alun. Beaucoup la voient comme un substitut inoffensif. Je suis désolée de vous l’apprendre mais, elle aussi, contient de l’aluminium. :-/ La pierre d’alun est un sel d’aluminium naturel. Il faut aussi savoir qu’il y en a dans la crème solaire, les dentifrices ou encore la levure chimique. L’aluminium n’est jamais neutre, c’est un métal lourd qui est toujours toxique, en fonction des quantités et des individus. Bon… Ne faites pas cette tête ! Je vous ai dit qu’il y avait des solutions à tout dans la vie ! 😉

Un déodorant sans aluminium et sans alcool, ça vous dit ?

Si vous êtes à la recherche du meilleur pour votre santé, vous avez soit la solution de vous appliquer du bicarbonate de soude alimentaire directement sous les aisselles. J’ai déjà essayé, c’est top contre les odeurs, mais ça n’empêche pas de transpirer, et c’est peu pratique (poudre), surtout en déplacement. En revanche, j’ai adopté il y a 3 ans, un déo plutôt génial, le Stick Déodorant Aloès qui est sans sels d’aluminium et sans alcool ! Ses autres points forts :

  • discrètement parfumé ;
  • protection efficace ;
  • ne tâche pas les vêtements ;
  • adoucit et hydrate la peau grâce à sa formule à l’Aloès ;
  • convient à tous les types de peau (hommes, femmes, ados) ;
  • très économique (durée d’utilisation entre 9 et 12 mois).

Vous allez l’adorer, c’est sûr ! 🙂

Déodorant Forever Sans Aluminium

Regardez cette courte vidéo !

Bien que le débat sur les risques des sels d’aluminium ne soit pas tranché ; et qu’il n’y a pas encore d’interdiction dans la formulation des cosmétiques, nous sommes déjà nombreux à miser sur le principe de précaution.

Et vous, vous utilisez quoi comme déodorantsans aluminium ou avec ? Si vous le faites vous-même et que vous avez trouvé l’astuce révolutionnaire, naturelle, pratique et efficace, alors partagez-nous votre recette maison en commentaire (en bas de cette page)☟, ça intéressera plein de monde ! 😉

Amandine

Partager l'article :
  •  
    3
    Partages
  • 3
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.